Jamie Adkins

Jamie Adkins, ou le clown qui m’a fait pleurer de rire au théâtre

Jamie Adkins

Cette fin d’année aura été particulièrement difficile : j’ai bien essayé d’en parler ici, mais je n’ai pas particulièrement trouvé les mots et d’autres l’ont fait beaucoup mieux que moi.

Je suis beaucoup allée au théâtre ces derniers temps, ce n’était pas du tout un acte de résistance, juste une façon de se plonger dans un autre univers, de partir loin, de réfléchir aussi, de se sentir vivante, d’applaudir avec toute la salle les comédiens sur scène.

Fin novembre, je suis allée au théâtre des Bouffes Parisiens. Déjà j’aime bien ce théâtre, très classique, dans les beaux quartiers, qu’on voit de loin avec sa façade couverte de petites lumières. Ensuite il y avait Jamie Adkins sur scène.

Ecircus incognitust le spectacle de Jamie Adkins a de très très bonnes critiques : quand Le Monde, Les Inrocks et le New York Times sont d’accord pour dire qu’un spectacle est génial, c’est bon signe. Quand quasi 100% des commentaires de billet reduc affichent 5 étoiles, je me dis que ça doit être vraiment bien. Et que ça vaut la peine de lever mes a priori sur les clowns et les affiches avec un fond violet pour me faire un avis par moi-même.

J’ai adoré.

Ca m’a fait tellement bien de rire. Tout le spectacle n’est pas drôle, mais la poésie et les fous rires s’enchainent à la perfection. C’est rythmé, c’est simple, ça se passe de parole, c’est un langage universel plein d’astuce et quelques accessoires (des oranges, des balles de ping-pong, un grand carton, des échelles, une feuille blanche, …) avec un peu de magie et beaucoup d’agilité. Vraiment, ça faisait longtemps que je n’avais pas autant ri, et ça m’a fait un bien fou.

Jamie Adkins est passé par le cirque Eloize, il a un truc à la Jim Carrey dans ses mimiques, il est touchant par ses maladresses. Il m’a aussi rappelé Jean-Baptiste Thierrée du Cirque Invisible avec son mini vélo et son apparente naïveté.

Ca marche à tous les âges (il y avait des enfants dans la salle ce soir là qui rigolaient bien aussi), c’est le spectacle parfait où aller en vacances pendant les vacances de Noël, c’est le cadeau idéal à offrir en dernière minute et à glisser dans une jolie enveloppe sous le sapin. J’apprécie de plus en plus les cadeaux immatériels : quoi de mieux que d’offrir 1h30 de rires et d’acrobaties ?

Infos pratiques : Jamie Adkins – Circus Incognitus au théâtre des bouffes parisiens, samedi et dimanche jusqu’au 3 janvier 2016

Vous êtes allé au théâtre dernièrement ou même au ciné, ou ailleurs? Je veux bien vos conseils et vos coups de coeur : je vais avoir un peu de temps à Paris pendant les fêtes et je retournerais bien applaudir d’autres talents sur scène !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>