Souvenirs de Thailande

Thailande_Catmini 1

Ce voyage date d’il y a plus d’un an : à la base, j’avais prévu de publier un compte-rendu du style 50 choses à faire en Thaïlande, puis je n’ai pas eu (disons plutôt pris) le temps de trier les photos, de rechercher les adresses, de lister tout ce qu’on a fait, de décider si je racontais par ordre chronologique ou thématique… De toute façon, ce n’est pas ce qui aurait été le plus utile, puisqu’on a voyagé au jour le jour, sans rien réserver à l’avance, sans réfléchir très longtemps à ce qu’on voulait faire le lendemain ou le jour d’après, mais en profitant de notre liberté et en fuyant autant que possible les zones touristiques.

Alors un an plus tard, que me reste-t-il de ce voyage ?


Thailande_Catmini 2

Une immersion en douceur en Asie, vraiment facile pour un 1er contact (c’est l’avantage d’un pays qui a l’habitude d’accueillir énormément de « farang », comprenez touriste occidental – nous quoi)

Des saveurs : la street food délicieuse, étonnante et très variée dégustée avec une fourchette et une cuillère (pas de baguette en Thailande!), les mangues mûres à point et le sticky rice pour le petit déjeuner, des cacahuètes non grillées, des bières Chang, des fruit shake tellement rafraichissants, les crackers aux algues qu’on avait toujours dans nos sacs à dos au cas où, les petits packs de lait de soja, …

Des kilomètres parcourus en bus, en train, en camion, en bateau, en tuk tuk (mais pas en scooter) entre Bangkok et Mae Sai, en passant par Ayutthaya, Lopburi, Phitsanulok, Sukkothai, Chiang Mai (juste le temps de dormir et de repartir) et Chiang Rai, puis Koh Chang.

La facilité de voyager toutes les 2 avec M. : c’est drôle comme certaines personnes sont des compagnons de voyage idéals, naturellement, tout simplement parce qu’on partage les mêmes envies et qu’on n’a donc pas besoin de faire vraiment de concessions – je mesure parfaitement combien ce voyage aurait été différent avec quelqu’un d’autre. En pratique, il n’y a pas grand monde avec qui je serait prête à vivre quasi 24h/24 à l’autre bout du monde pendant plus de deux semaines.

Un rendez-vous un peu manqué avec Bangkok, qu’on n’a pas vraiment su saisir et apprécier en dehors d’une balade sur le fleuve Chao Praya avec des amis – sentiment partagé par Deedee à peu près au même moment (un conseil : fuyez la zone de Khao san road, remplie des touristes qu’on avait réussi à éviter tout notre séjour… seul point positif : j’y ai trouvé plusieurs chemises vintage que je porte énormément).

L’école primaire où enseigne Dan, professeur d’art au sens large : les enfants en uniforme violet, curieux de nous rencontrer, la méditation pour débuter l’après-midi, ce moment de calme où tout le monde canalise son énergie après le lavage des dents dans la cour de récré, les cours d’anglais où j’essayais de leur apprendre quelque chose, M. qui jouait du piano, Jin qui les amusait

Les concerts improvisés au bord de la route avec Dan (le fameux professeur donc) et Jin (un musicien japonais, peut-être la personne la plus gentille au monde), les trajets à l’arrière de son camion vert (façon Pékin Express) où on continuait à chanter, la visite à ses amies Karen dans leur village (les fameuses Long Neck réfugiées de Birmanie, qui portent des colliers en métal autour du cou et qu’on n’aurait jamais rencontrer sans lui, ou du moins vraiment pas de cette façon), la baignade dans les sources d’eau chaude (tellement chaude qu’on peut y faire cuire des oeufs), la soirée karaoké en thai (et en anglais yaourt) avec ses amis prof (que des hommes, les seules femmes présentes s’occupent de la nourriture ce soir là)

Thailande_Catmini 3

Les fleurs et la végétation du Nord, les temples si apaisants, parfois en pleine nature, cet orage superbe à Sukkothai, les mini temples et les offrandes devant chaque maison, les fleurs sur les bateaux à Koh Chang, les fleurs dans les tuk tuk

Et puis, le coup de soleil énorme pris sur le bateau à Koh Chang et soigné à la crème Nivéa, Big Jim (je crois que c’était comme ça qu’il s’appelait) qui nous conduisait avec son bateau sur les petites îles et qui cherchait des crabes à mains nues sur la plage, la jolie maison bleue dans le village de pêcheurs, mes cheveux qui avaient viré au jaune (horrible), la carte bleue oubliée dans un distributeur, les massages thaï (la meilleure idée au monde : un massage des jambes avant de reprendre l’avion), le baume du tigre sur les piqures de moustique, les sacs à dos bien remplis, le couvre feu qu’on respectait sans problème (on s’endormait bien avant) pendant le coup d’Etat, …

La Thaïlande, ce voyage tellement plus riche que ce j’avais imaginé en lisant le guide du Routard ou en écoutant les récits des full moon parties et autres réjouissances qui ne me tentaient pas du tout… Et vous, il y a un voyage comme ça, auquel vous ne vous attendiez pas ou qui vous a particulièrement marqué?

7 commentaires sur “Souvenirs de Thailande

  1. De la Thailande, je n’ai vu que le côté touristique, mes quelques jours à Bangkok n’étant que la première étape de mon vrai voyage en Birmanie. Ton petit article me donne envie de découvrir la Thailande différemment ! Un jour peut-être … ! :)

    • Je crois que la Birmanie c’est vraiment autre chose… mais la Thailande gagne à être vue sous un autre angle que celui des îles et des full moon parties!

    • L’Asie est tellement variée… j’imagine que c’est encore une expérience totalement différente en Chine, en Inde ou au Japon… La Thailande n’était pas non plus une destination qui me tentait particulièrement comme ça, c’était vraiment une bonne surprise!

  2. Bonsoir, comme toujours un signature digne d’intérêt. Merci d’avoir pris le temps d’écrire ces textes. Au plaisir de voir le prochain signature : Bien pensé et utile, jolie site. Vous nous proposez une belle prospective. A bientôt et merci à vous tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>